Des nouvelles des chantiers d'arrachages !

 

Les 10 et 12 octobre 2018, la Cellule d’Assistance Technique aux Zones Humides du Gers (CATZH 32) a organisé deux chantiers participatifs d’arrachage d’espèces exotiques envahissantes sur le bassin versant de la Save.

N°1: Chantier d'arrachage de Jussie rampante à Sabaillan

Le premier chantier a eu lieu à Sabaillan, chez des gestionnaires dont la mare avait été diagnostiquée par la CATZH en février 2018. Il avait alors été constaté la colonisation récente du point d’eau par la Jussie rampante, espèce originaire d’Amérique du Sud. Cette plante semi aquatique envahit les mares et les étangs et recouvre la grande majorité de la surface en eau. Ce phénomène a pour conséquences d’exclure les plantes locales et d’accélérer le comblement des points d’eau. Par ailleurs, cette plante à un très grand pouvoir de dispersion. En effet, il suffit qu’un fragment de tige ou de racine soit transporté (par un cours d’eau, le vent, l’homme, un animal…) dans une autre mare pour reformer un plant, qui peut alors coloniser le point d’eau.

Dans le Gers cette espèce est présente principalement dans l’Ouest. Cette mare représente  la donnée la plus à l’Est connue à ce jour dans le département.

Comme une grande partie de la mare abritait des Massettes à larges feuilles et des Iris des marais, espèces locales formant des herbiers denses, la Jussie rampante était concentrée au Sud et le long de la berge. La surface d’intervention était donc réduite.

La veille du chantier, les propriétaires ont vidé la mare afin de pouvoir atteindre toutes les zones contaminées par la Jussie.  Ainsi, en une matinée, trois chargés de mission de la CATZH du Gers aidés des propriétaires de la mare et de deux techniciens du Syndicat de rivière de la Save se sont retroussés les manches pour parvenir à retirer tous les pieds (tiges et racines) de Jussie présents. Une fois arrachées, les Jussies ont été transportées dans des sacs puis déposées sur une bâche afin de les faire sécher avant de les éliminer. En effet, une fois sèches, les tiges ou les racines de Jussie ne peuvent plus former de nouvel individu et ne représentent plus un risque potentiel de contamination des points d’eau alentours.

Toutefois, des graines de jussie ont été observées sur le fond de la mare lors des travaux. Même si la plupart ont été ramassées, il sera nécessaire de repasser en début de printemps 2019 afin de surveiller une éventuelle repousse de la jussie rampante sur le point d’eau. Le cas échéant, des  arrachages localisés devront être entrepris.

N°2 Chantier d'arrachage de Myriophylle du Brésil et de Grand lagarosiphon à Montpezat

Le second chantier d‘arrachage concernait les douves du village de Montpezat. Cette longue mare en bord de route a été colonisée en 2017 par deux espèces exotiques envahissantes.

Il s’agit du Myriophylle du Brésil (Amérique du Sud) et du Grand lagarosiphon (Afrique du Sud). Ces deux plantes à croissance rapide ont recouvert la totalité des 400m2de la mare en seulement un an et demi. Ces deux plantes occupaient le fond sur une épaisseur de 30 à 40 cm dans un entremêlat épais. Ces fortes densités ne sont pas sans effet sur la biodiversité et le fonctionnement de la mare. En effet, si rien n’était prévu pour retirer rapidement ces plantes, la mare de Montpezat disparaîtrait sous la vase en quelques années.

En 2017, suite à un porter à connaissance (procédure de la Préfecture) de la CATZH sur la présence du Myriophylle du Brésil et du Grand lagarosiphon, la Mairie de Montpezat s’est très rapidement portée volontaire afin de lutter efficacement contre ces deux espèces. Plusieurs visites de la CATZH ont été nécessaires afin d’élaborer le protocole d’arrachage et de définir le lieu de stockage et les moyens d’élimination des deux végétaux. Toutefois, les intempéries de fin d’année 2017 ont contraint à repousser à octobre 2018 le chantier d’arrachage initialement prévu en novembre 2017. 

Après deux jours et demi de pompage pour vider l’eau de la mare, la mobilisation fut à la hauteur de la situation puisque 18 personnes sont venues participer à la journée d’arrachage. Ainsi aux salariés du Syndicat de rivière de la Save, du CPIE Pays gersois et de la CATZH 32 se sont ajoutés une douzaine de bénévoles du village.

Pour être efficace, deux lignes d’arrachage sont parties de chaque extrémité de la mare. Une fois arrachées, les plantes et leurs racines étaient chargées dans des godets pour être transportées jusqu’au site de séchage (un talus exposé Sud), avant d’être éliminées par la Mairie quelques jours plus tard. Plus d’une quinzaine d’allers retours de godets et 6h d’arrachage ont été nécessaires pour venir à bout du Myriophylle du Brésil et du Grand lagarosiphon.

Cependant, le profil du fond de la mare n’a pas permis de retirer toute l’eau des douves. Deux vasques d’eau trouble se sont formées accumulant des fragments des deux plantes exotiques envahissantes.

Ainsi, compte tenu des densités de Myriophylle du Brésil et du Grand lagarosiphon et du nombre de fragments encore présents dans les deux vasques à la fin de la journée d’arrachage, il semble évident qu’un deuxième chantier sera nécessaire au début du printemps 2019 pour venir à bout de ces deux espèces. Ce premier arrachage aura toutefois permis de diminuer les surfaces de la mare envahie par le Myriophylle du Brésil et le Grand lagarosiphon. Ainsi, la repousse se fera sur des zones réduites et le chantier sera plus court et plus facile.

En parallèle du chantier, les élèves de l’école primaire de Montpezat ont été sensibilisés à la problématique des espèces exotiques envahissantes par la CPIE Pays gersois. L’animation, qui a commencé en classe, s’est prolongée par une balade dans le village à la recherche d’espèces exotiques envahissantes. La promenade s’est terminée au bord des douves afin de montrer aux enfants les conséquences que peuvent avoir de telles espèces sur des milieux naturels.

Nos coordonnées

Maison de l’Agriculture – BP 70 161

32003 AUCH cedex

Tel. : 05 62 61 79 50  

contact.gers@adasea.net

 

Inscrivez-vous à la Gazette de l'ADASEA pour rester informé de notre actualité :

 

Inscription

Nous contacter

Remplir le formulaire ci-dessous

Partenaires