En fleur dans les prairies humides :la Jacinthe de Rome

 

Le programme UrbaFlore (Préservation de la flore remarquable dans les GAU MP) qui s’adresse aux collectivités, aux administrations, aux acteurs socio-professionnels, aux particuliers, aide à concilier aménagement territorial et préservation de la biodiversité.

 

La Jacinthe de Rome
Cette plante originaire d’Europe méridionale, affectionne les prairies naturelles humides et/ou inondables, les bords de ruisseaux ou de fossés des terrains frais à humides, ainsi que les boisements alluviaux peu denses ou clairsemés (anciennes peupleraies, frênaies claires…) et les réseaux de haies des zones fraiches à humides.
Il s'agit d'une plante rare et protégée au niveau national, que l'on retrouve sur notre territoire. Présente également dans quelques départements méditerranéens, c’est en région ex-Midi-Pyrénées qu’elle possède les plus importantes populations. Quelques stations ont été découvertes dans le Tarn et l’Ariège, mais c’est dans le Gers et la Haute-Garonne que le nombre de stations est notable. L’Est du Gers et l’Est toulousain sont particulièrement concernés.
Le Gers en accueille, principalement dans les vallées de la Save, de la Gimone, de l’Arrats et du Gers. Un peu partout, en lien avec la diminution de l’élevage et l’urbanisation, les prairies naturelles ont fortement régressé, et la Jacinthe romaine est à présent très rare.

  La Jacinthe est une plante bulbeuse,  facilement reconnaissable grâce à ses petites fleurs regroupées en grappe conique en début de floraison, s’allongeant et devenant plus lâche à maturité laissant apparaître ses fleurs blanches aux anthères (partie des étamines qui porte le pollen) bleu violacé.
Ses feuilles canaliculées (en forme de canal), très longues et étroites démarrent toutes de la base de la tige, formant ainsi une rosette. Elles sont plus longues que la tige fleurie, qui mesure 20 à 40 cm.

Malgré sa situation préoccupante, cette petite merveille, peut continuer à s’exprimer chez les gestionnaires de prairies naturelles humides et/ou inondables et même de gels anciens grâce à des méthodes de gestion extensive, adaptées :
•    Par fauche tardive (après le 1er juin)
•    Par pâturage hors période hivernale et printanière
•    Par girobroyage toujours après le 1er juin, même si ce mode de gestion est le moins favorable.
 
Bien évidemment, étant classée espèce protégée en France, en tout temps et sur tout le territoire métropolitain, la destruction, la coupe, la mutilation, l'arrachage, la cueillette ou l'enlèvement, le colportage, l'utilisation, la mise en vente, la vente ou l'achat de tout ou partie de l'espèce sont interdits. Ainsi, les actions de retournement pour mise en culture, boisement, artificialisation des prairies à Jacinthes romaines ne peuvent donc se faire que s’il y a accord de dérogation au titre de la Loi sur les Espèces Protégées.
 

Mesures Agri-Environnementales
Depuis plusieurs années, les gestionnaires qui préservent, grâce à leurs itinéraires de gestion, les prairies à Jacinthe de Rome, bénéficient d’un appui dans le cadre des mesures agri-environnementales :
À travers les opérations :
-    MAEt en 2013-2014
-    MAEc depuis 2015 sur les territoires "Jacinthe de Rome", "Gimone Arrats", "Vallée du Gers" et "Zones humides de la Save à l’Isle-Jourdain",
-    MAEc depuis 2018 sur le territoire "Prairies inondables à Jacinthe de Rome de Midi-Pyrénées"
où sont proposées des mesures de gestion extensive des prairies inondables et prairies humides, comprenant remise en état après inondation, fauche ou pâturage tardifs et suppression de la fertilisation.

Consulter la carte de la DDT32 pour localiser votre exploitation par rapport aux territoires proposant des mesures agri-environnementales.

Et toujours pour obtenir des conseils sur l’entretien de vos parcelles accueillant des plantes rares :
Dans le Gers : contacter l’ADASEA 32 : contact.gers@adasea.net

Pour rejoindre un réseau de bénévoles près de chez vous, contactez :

Dans le Gers, l’Association Botanique Gersoise : contact@assobotanique32.fr


Un réseau de partenaires engagés pour la préservation de la flore remarquable dans les grandes aires urbaines de Midi-Pyrénées

 

Nos coordonnées

Maison de l’Agriculture – CS 70 161

32003 AUCH cedex

Tel. : 05 62 61 79 50  

contact.gers@adasea.net

 

Inscrivez-vous à la Gazette de l'ADASEA pour rester informé de notre actualité :

 

Inscription

Nous contacter

Remplir le formulaire ci-dessous

Partenaires